Bonne nouvelle !

Ca s’est passé le 20 juillet et je n’ai rien vu, rien entendu, je suppose que la tuerie du 14 a tout noyé dans le sang et la peur.
Donc, il y a bien des bonnes nouvelles, et celle ci je l’ai reçue de Claire Avoinette, il s’agit d’un bon début pour la libération des semences, je vous la transmets :
Article 11 : 
Le code rural et de la pêche maritime est ainsi modifié :
1° L’article L. 661-8 est complété par un alinéa ainsi rédigé :
« La cession, la fourniture ou le transfert, réalisé à titre gratuit ou, s’il est réalisé par une association régie par la loi du 1er janvier 1901 relative au contrat d’association, à titre onéreux de semences ou de matériels de reproduction des végétaux d’espèces cultivées de variétés appartenant au domaine public à des utilisateurs finaux non professionnels ne visant pas une exploitation commerciale de la variété n’est pas soumis aux dispositions du présent article, à l’exception des règles sanitaires relatives à la sélection et à la production. » 







Aller, bonne canicule à toutes !



Publicités

Hello

Hi, je ne savais vraiment pas quoi mettre comme titre …
… il fait beau, il fait chaud, donc pas possible de faire du crochet ni du tricot dans la journée, et de toute façon, je n’en ai pas le temps, je suis dans le dessin jusqu’aux oreilles, je ne pense qu’à ça et j’ai du mal à penser à autre chose.
Il faut pourtant s’occuper du jardin qui a bien soif, du moins le haut, oui il est un peu en pente et l’herbe commence à cramer … pas de pluie depuis pas mal de temps, et évidemment, j’ai paillé à peu près partout sauf en haut … pas très logique la dame, et c’est comme ça tous les ans :o)
 Aller zou, quelques matins à la fraîche, je vais couper des fougères … pas besoin d’aller bien loin, il y en a partout, elles forment des forêts serrées … un rêve pour les enfants … que je n’ai pas :o)
Il faut dégager l’espace devant les panneaux solaires. 

Le hamac est prêt … mais pour l’instant, il se contente d’être pris en photo.
 

Le Montbretia est généreux en fleurs cette année
 
la lavande aussi
 
voilà des tomates enfin paillées de fougères
 
une Lulu chasse criquets et grillons
 
Coeur de boeuf orange … si vous avez la chance d’en trouver sur un étal, n’hésitez pas à en acheter, c’est une merveille de douceur
 

un Rusti prend le soleil du matin
 

 une pépinière de poireaux … oh la la, il faut que je les repique … ils commencent à avoir la bonne taille

 un premier Butternut
d’autres arrivent
 
et les dernières pommes de terre plantées fleurissent
 
pas beaucoup de variété de légumes cette année, mais ça ira bien comme ça, et c’est déjà pas mal.
Le principal, ce sont les bonnes tomates, même si ça ne dure pas longtemps, quoique, certaines années, la météo permet d’en ramasser jusqu’à octobre ….
Bisettes et belle journée

18 ans

Le weekend dernier, nous étions invités à fêter les 18 ans de Yoan, dont nous avions fêté les 15 ans ici.
Pendant que tout le monde était à l’apéro, je suis allée faire un tour du jardin avec mon apn.
J’abandonne Monette à la découpe de la pizza …
 La serre construite contre le mur sud pour préparer les plants de légumes … beaucoup à faire au printemps, ici, on fait du maréchage sans produits chimiques ni engrais chimiques ni pesticides …

 Les toilettes
… hi elles ne servent pas … les vraies sont à l’intérieur … mais ce sont quand même des toilettes sèches maison … ne croyez pas que vous y couperez aussi facilement …
La maison … aaaah, toute une histoire … le toit était tout bas en tole … Luc et Gwen ont beaucoup bossé pour tout nettoyer, retapper, faire une vraie toiture, rehaussée … et la petite boutique à l’entrée pour vendre les légumes … entre autres.
 Les Gnognos … non, ce ne sont pas des agneaux … ne me demandez pas pourquoi ils s’appellent comme ça … je n’ai pas demandé … enfin, voilà donc les stars de la ferme, les petits cochons …

 Pas de désherbant n’est ce pas …

 des haricots heureux
 oignons et tomates

 le nouveau hangar tout neuf avec une charpente récupérée

 le stock de foin
 les oies curieuses viennent voir de quoi il s’agit
 alors là, je ne me rapelle plus s’il s’agit de melons ou de courgettes
 par contre, de ce côté-ci, ya pas de doute
courgettes et laitues

 concombres, laitues et maïs
 le sillon de pommes de terre de 50 m de long accompagné de maïs
 des tomates bleues … dehors mais pas dedans :o)
 amarante et concombres
 oignons, laitues et tomates
 aller, on va vers le fond, on passe devant le champ de facélie 
et de trèfle incarnat
et on va voir …
 les cochons adultes ceux là … il suffit de les appeler et on entend grogner dans les herbes hautes …
 quelques gratouillis pour se dire bonjour 
et on repart

 un coup de chioulet
et tout le monde rentre de la prairie

 la truie ne veut même pas tourner la tête … elle rouchigne dans sa souille … 
 et le feu est quasi prêt pour cuire les cotelettes d’agneau et les côtes de porc, le tout du jardin … comme vous avez pu le voir, et encore, je ne vous ai pas montré les poules ni les lapins …
un coin où l’on n’est pas près de mourir de faim.

Un petit cadeau

Tout à l’heure, je suis allée dans une parcelle voisine faire quelques photos d’un magnifique chataignier mort.
Je l’ai photographié de tous les côtés que j’ai pu, mais il faudra que j’y retourne pour avoir la lumière du matin.
 Il sera sûrement très bientôt sur un de mes dessins … et peut être même sur plusieurs.

Au retour, mes yeux sont tombés sur un petit coin délicieux.
Au pied d’un chêne, bruyère, chèvre feuille et fougères forment un joli bouquet … j’ai pensé à vous, qui ne pouvez pas être là pour en profiter … alors je vous ai fait deux petites photos.
Il n’y a pas le chant des oiseaux, le souffle de la douce brise du soir sur la nuque … mais avec un peu d’imagination, ça devrait le faire :o)

N’hésitez pas à cliquer sur les photos pour mieux en profiter :o)
Bisettes.

Une maison bleue …

… adossée à la colline …

Tout près des Pyrénées, et pourtant, des oiseaux exotiques 
venus d’Asie
  
des leiothrix jaunes
ont trouvé que c’était un bon coin
comme la jacinthe des bois
la lathrée clandestine, plante parasite et protégée
Il y a toujours un ruisseau qui chante quelque part

hellébore vert

euphorbe
 Quelques jours passés à la montagne, humer le bon air frais … oui bon, nous étions tout près de Pau, mais pour nous qui vivons au raz du sable des Landes, c’est déjà la montagne … et d’ailleurs, pas facile d’y trouver un coin plat … c’est le pays de la chasse au dahu.
Tout bientôt quelques photos de notre petite expédition en ville.

Côté sud

 Chose promise chose duse, 
nous voici de retour près de la mare,
et cette fois, on suit le ru qui longe le terrain.

 Difficile de se repérer, c’est l’enchevêtrement des bourdaines, fougères, ronces, chèvre-feuille, lierre, au milieu des hêtres, chênes, saules, noisetiers, bouleaux, aulnes

 on prend le petit passage pour ne pas s’embourber

 ci dessus au fond, une mare presque à sec, d’habitude pleine d’eau

 les souches et arbres morts se transforment en jardins miniatures

en aire de pic-nic

 le soleil tente quelques traversées de brume … et de feuillage

 les chats m’ont suivie

 ici, il y a toujours de l’eau …

et des chats

le domaines des sangliers, des ragondins, hérons, canards sauvages, martins pêcheurs

 un pied de mouton

des pieds de chênes

aller, on rentre

 le soleil finit par gagner … un autre spectacle commence

mais il est temps de rentrer

  repasser derrière la mare où le ciel bleu se reflète

Alors on lève les yeux … et on s’envole.