Ma troisième couv’

C’est la couverture Rubix Cub … hi, le truc qui nous a rendus dingues quand on était ados après les boules Tactac … vous vous souvenez ?

Deux ans qu’elle est sur mon lit, alors que les fils ne sont toujours pas rentrés … pfff, c’est qu’il y en a bien euh …. dans les 300 si ce n’est plus … je me garde ça à faire pour quand je m’ennuierai … donc c’est pas pour demain :o)

Quoi qu’il en soit, elle fut démarrée en voyant celle de VéroRêve qui m’a beaucoup plu, dans d’autres coloris, et vu mon stock de laines, je pouvais me permettre une couverture pleine de couleurs pour mon lit hi.

SG1L5398

En panne de noir, c’est Avoinette qui m’a permis de la terminer avec 5 pelotes très très bien venues, hi … merci !

Une petite bordure ajourée, toute simple.

plaid2

plaid

Avec 16 carrés de côté, elle fait à peu près 180 x 180cm … très confortable, même si elle est en acrylique.

Aller, des graines à semer aujourd’hui … c’est jour fruits pour jardiner avec la Lune … je vous montre les jeunes pousses bientôt.

Bisouillettes.

Publicités

La fin d’un grand travaux

Grace au mauvais temps, j’ai pu terminer cette première couverture commencée en 2012 sous l’impulsion de Chantal.

Uniquement en fils de récup, elle m’a permis de liquider de nombreux pelotons de laines de toutes les grosseurs … mais il en reste encore … ainsi que des carrés qui n’ont pu trouver leur place dans ce mélange hétéroclite … mais ça, c’est une autre histoire.

plaidplaid2plaid3

Je pensais que la réalisation d’une couverture au crochet serait un travail au long cours bien trop long, que je n’irai pas jusqu’au bout … et finalement, après celle-ci (qui n’était pas totalement finie je l’avoue), j’en ai fait deux autres et une troisième est en route.

Comme quoi … Yes we can !

Un coup d’air frais

et tout de suite ça va mieux.
Une petite balade dans les bois, … prendre l’air, … aller voir ailleurs si j’y suis,
ça remet quelques idées en place et hop !
on revient aux « fondamentaux ».

Fondamental, avec cette belle fraîcheur de reprendre la future couverture en carrés de mamie
 
dont l’avancée fut ralentie, non par le gel mais presque,
puisque celui ci impliquait celles là
 

urgence-chaussettes
une drôle de couleur me direz vous … 
 
C’est que j’ai choisi d’utiliser les restes de mes premières chaussettes (vertes) que voici, avec de l’orange uni que je ne me décide pas à tricoter tout seul … mais ça viendra, de toute façon, j’en ai pas mal (la faute aux soldes), alors autant en profiter pour essayer des trucs.
 
Comme j’avais à peu près la moitié de la quantité nécessaire pour une paire, je projetais de tricoter chaque moitié de chaussette d’une des deux couleurs, mais dans le sens de la longueur … les couleurs.
Au moment de m’y mettre, j’ai tout de suite vu que ça ne serait pas possible, tout simplement à cause du travail en rond, et pas question de tricoter mes chaussettes dans l’autre sens … pourtant ça existe, puisqu’il y en a même en photos sur l’étiquette des laines Opal.
Tiens, ben comme je cède toujours à la torture, je crois bien que je vais les tenter ces chaussettes dans l’autre sens … il y aura une couture, bon, pourquoi pas ? peut-être un peu moins confortables ? aller, chiche …
Bref, tout ça pour dire que l’ensemble est dû à la succession d’un rang orange et d’un rang vert, …  et l’orange mange le ver.

Pfff ….

…. comme vous l’avez remarqué, il a fait vraiment très chaud …
Difficile, voire même impossible de crocheter, mais heureusement, nous avons fini par avoir des orages et surtout de la pluie (pauvres jardins morts de soif), et des températures plus supportables.
Aussitôt le regard biaise sur les pelotes et c’est parti pour une nouvelle lubie … inspirée par Vérorêve qui elle même fût inspirée ailleurs … un plaid tout simple archi fait et refait à toutes les sauces … c’est comme ça avec les indéboulonnables … ou, autrement dit, on ne se lasse pas de ce qui est bon.
Cette fois il s’appelle Franny’s plaid, j’ai opté pour les couleurs de l’arc en ciel … enfin à peu près.
Aller, j’y retourne :o)

Folie Douce

C’est le nom que je donne à ma couverture depuis que je l’ai commencée.
Un peu rèche quand même, la Folie.

Donque, voilà . . . je me suis retrouvée avec tous ces écheveaux de laine aux couleurs très variées, une laine rèche destinée au tissage, la réalisation d’une couverture me paraissait le meilleur moyen de tout utiliser, à tout point de vue.
Mais quels points, quels motifs ? Je ne voulais pas de répétitions régulières, mais je ne savais pas trop comment m’y prendre.
Je suis allée faire un tour sur la toile, et j’ai découvert les couvertures de Little Woollie en Australie, puis celle de Not Your Average Crochet en Caroline du Sud. Elles gardent encore une certaine régularité . . . qui vient de celle des couleurs je pense.
Pour ma part, je n’ai pas eu à choisir celles de ma couverture, et vu la variété, je n’ai pas eu ce problème.

En rentrant les fils, j’ai bien pensé les compter, façon Astérix et Cléopatre Cécil B. De Mille.

En tout cas, il y en avait beaucoup.
Les seuls nombres que je donnerai sont ceux ci :
2,20 m  de long
1,80 m de large (270 mailles au crochet n°4,5)
4,2 kilos
Tout ce que j’espère, c’est qu’elle supportera bien le premier lavage . .. et les suivants.

L’intérêt de changer de motif comme ça nous chante : ne pas se lasser de cet ouvrage au long cours.
Un seul conseil, comptez régulièrement le nombre de mailles de vos rangs. Avec les nombreux changements de points, il arrive facilement que l’on perde une ou deux mailles en route, ou même que l’on en gagne et les rangs sont si longs que l’on ne peut se rendre compte à vue d’oeil d’un rétrécissement ou élargissement de l’ouvrage.

Hi, figurez vous que là dessous, il y a un chat . . .

Alors, pour les points employés . . . je me suis dit que j’allais faire tout bien, donner des schémas et tout et tout . . . . mais ça va me demander un boulot d’enfer. D’autant plus que, perso, je trouve que c’est plus sympa de faire chacune sa version . . . tout ne plait pas à tout le monde.

Si je ne me plante pas, voici tous les rangs de cette couverture, du dernier au premier, de haut en bas, c’est plus simple pour la présentation.

Voici donc vite vu les quelques points utilisés pour cette couverture. En fait, on trouve des modèles de points partout, je vous conseille de choisir des points faciles, qui font de l’effet, et qui ne consomment pas trop de fil.
Au cas où j’aurais oublié quelque chose, n’hésitez pas à demander :o)

Nanouk