La Dame aux doigts d’or

Elle s’appelait Ginette, en toute simplicité, et avait des doigts en or.
Elle était la maman de Michèle. Elle est décédée tout au début de cette année, à 81 ans.
Je ne l’ai pas connue, mais dimanche dernier, chez Michèle, j’ai découvert une partie d’elle, ses ouvrages, ses outils de couturière, crocheteuse, tricoteuse, brodeuse.
Des étoles douillettes
Nappes brodées, avec incrustations de pièces au crochet …
… des fleurs en appliqué, associées au point de croix et point de tige …
… celle-ci n’est pas faite pour cette table qui ne la met pas en valeur …
… mais nous permet d’admirer les détails d’une corne d’abondance fleurie …
… une nappe dont Michèle m’a fait cadeau, … je suis très touchée, merci …
Quelques 194 hexagones en coton que je me suis proposée d’assembler pour terminer le plaid commencé.
Une belle veste bien chaude
Une dessus de table (je suppose) carré … en coton …
… encore un cadeau … je suis très très gâtée …
… et je ne montrerai pas tous les napperons, toutes les pelotes de laine, coton, les dizaines de bobines de fil, les catalogues de modèles et les livres, tous les outils dont s’équipe une bonne couturière/tricoteuse … les outils et matières d’une vie …
Merci Michèle de m’avoir fait entrer dans son intimité, un autre beau cadeau.
Publicités

Chaussettes patrimoniales

Il est quasiment entendu pour moi, maintenant, que chaque année je passerai les journées du patrimoine chez Luc pour son anniversaire.
Luc et Gwen, maraichers bio dans  le Gers … 
Toujours bien reçus, nous nous régalons de moments super sympas, tranquilles, pleins de bonne humeur, de simplicité … et de bons repas :o)
Pas de pluie par ici pour nous empêcher de manger dehors sous le chêne.
Des chaussettes donc de trentenaire, en Cho’7 de BdF, terminées juste à temps …. alors qu’elles étaient promises pour l’année dernière :o), du 45 garçonnet !
Et voici Thaïs, qui, du haut de ses 5 ans supporte (pour de rire) une des calebasses échappée de la serre de la maison. A titre informatif, ces calebasses font d’habitude une vingtaine de centimètres … mais chez Luc et Gwen, tout est toujours plus gros, comme en Amérique ! Et c’est même pas fait exprès !

Half granny square number 3

Ce matin, un petit tour au marché d’Eauze (éauze), ville principale du Bas Armagnac, côté Gers.
Eauze fière de sa cathédrale … si si, je n’y croyais pas, mais il y a une cathédrale à Eauze, une vraie.
Un beau marché tous les jeudis où nous nous rendons de temps en temps pour y retrouver les amis avec  lesquels on discute des nouvelles autour d’un café.
Aujourd’hui, c’était spécial châle, celui que j’ai fait pour Isa et que j’étais heureuse de lui apporter.
Isa et Patrick, maraîchers bio. Isa avant le châle.
Et Isa après.
Essayage qui n’a pas manqué d’attirer les tricoteuses de passage.
Trop chaud pour le garder sur les épaules. Nous avons eu 40° sous abri cet aprem.
Je n’ai pas fait les sempiternelles photos des étalages appétissants de fruits, légumes, fromages et autres produits de terroir.
Par contre, juste une petite des tissus servants de fond à l’étalage d’un marchand de vêtements :
Des patchworks fleuris dont je me serais bien fait quelques jupes et pantalons.

Explosition

A Bias Vegas, on s’est bien explosés pendant 10 jours, du 21 au 30 juin.
Explosition, un festival qui a lieu tous les deux ans dans un village différent, cette année c’était à Bias (près de Mimizan) transformé en Bias Vegas par une équipe de fous furieux, et surtout talentueux et courageux artistes officiels ou non, bénévoles, amis, … d’affronter la pluie pendant la plus grande partie des travaux, j’ai nommé l’association Art Rythme Ethique et consort.
Je ne vous montrerai pas les qlques 250 photos que j’ai faites, auxquelles ne vont pas tarder à s’ajouter celles des autres participants, mais j’ai bien envie de vous en livrer quelques unes. J’ai sélectionné celles qui montraient l’aspect « fringues », bien que ça ne soit pas mon violon dingue, mais comme on parle  souvent tricot et couture par ici c’est un bon petit prétexte.
Tout d’abord, Mier, sculpteur, a dégoté la panoplie du parfait guitariste des 70’s. Nous nous sommes déguisés pour l’inauguration, et certains on continué les jours suivants, tellement c’était cool.
Une veste mauve au crochet parfaite sous une merveille de moumoute brodée … (j’avais la même qd j’étais ado : inutile de vous préciser combien je la regrette).
Lidia, secrétaire de l’asso
a elle aussi dégoté une veste au crochet.
La traîne du manteau de la reine, manteau spécialement réalisé pour l’occasion.
Une reine-présidente Quitterie, plasticienne, en plein discours à côté de Julien, sculpteur.
Trèèèèès belle veste jaune.
Emilie, qui d’habitude monte ses poneys à cru et marche pieds-nus, nous fait sa bimbo.
Yaya, poètesse, sculpteuse de mots, en Femen libérée.
Super Mylène, de tous les combats, de tous les chantiers, increvable, et d’une bonne humeur inattaquable.
Max, un des plus jeunes de la troupe, jongleur et cracheur de feu, a trouvé le chapeau de fou qui lui va si bien.
Mylène en flagrant délit de fabrication de crème au chocolat pour crêpes, avec son boléro en plumes d’autruches …
… et ici, surprise dans sa cabine téléphonique perso portant son beau pull irlandais feutré par accident, mais du coup, tellement protecteur du froid et de la pluie.
Retour sur Yaya en tunique de dentelle.
Marie sonorisatrice, guitariste et chanteuse, porte un beau sarouel orange.
Ali, chanteuse du groupe Populus.
 Quitterie dans le plus pur style Kusturika le retour … j’adore.
Et pour finir en beauté, deux starlettes en goguette, incognito, que j’ai eu la chance de photographier presque à leur insu :o)
Vous avez raté Explosition cette année, alors restez à l’affut, la prochaine aura lieu en 2015, quelque part dans la haute lande, en juin ou en septembre …
J’en profite pour remercier toutes ces dames et tous ces messieurs, tous ceux que je ne peux pas montrer ici, qui m’ont permis de passer des moments inoubliables, et que j’espère retrouver pour de nouvelles aventures.

Bulles au soleil

Dimanche, il a fait exceptionnellement beau et chaud, parfait pour fêter un quinzième anniversaire
et faire des bulles

GEANTES !!!

et les moutons … dans le jardin … s’en moquent bien.
Si ça vous dit de faire des bulles vous aussi, j’ai trouvé la recette de la sauce (ils disent comme ça) et du reste ici