Bientôt l’automne, un tout petit peu de pluie mais toujours aussi chaud … je sors quand même du jardin pour « renifler » si, malgré tout, des champignons auraient eu envie de pousser …

Premier arrêt aux deux ruches installées dans une parcelle voisine

SG1L5983SG1L5985

SG1L5986

suivre les sentes des animaux

SG1L5987

surtout des sangliers

SG1L5990

qui font des souilles où j’aimerais bien les voir se rouler

SG1L5988

et se frotter contre ce petit arbre

SG1L5989SG1L5994SG1L5995

poursuivre le chemin et passer là, presque à quatre pattes, sous l’arbre tombé, comme un sanglier :o)

SG1L5996SG1L5997

ah oui, des champignons, mais sur les arbres malades ou les troncs pourris

SG1L5998SG1L5999SG1L6001

SG1L6002

la nature est très douée pour le land art

SG1L6003

et le pic pour piquer … je dis « le » mais il y a plusieurs espèces qui se côtoient ici : le pic épeiche, le pic vert et le pic noir

SG1L6004

la bruyère termine sa floraison et

ah tiens, c’est habité … hi hi

SG1L6005

 

Publicités

Hello !

Comment allez vous ?

Me voici de retour, bien que je ne sois pas partie … en vacances :o)

Retour d’un été si chaud avec adoption résolue (dans les pas de Gwen) de la cuisson des cakes salés ou sucrés à la poêle … parce que non, voyez vous, allumer un four par de telles températures … c’est du masochisme :o)

Ici, cake aux pommes sans gluten

SG1L5980SG1L5981

Un été chaud avec fleurs

SG1L5812SG1L5814SG1L5815SG1L5817SG1L5818SG1L5820SG1L5821SG1L5822SG1L5823SG1L5826SG1L5827SG1L5828SG1L5837SG1L5839

avec expo

expo.jpg

bien plus gratifiante que celle de l’été dernier …

Fatiguée quand même sur la photo ; début juillet, il m’a fallu terminer quelques dessins alors que d’autres obligations m’occupaient par ailleurs … le tout dans l’atmosphère caniculaire que vous savez :o)

Un été aussi avec anniversaire à la ferme … l’anniversaire de l’été, le 15 août s’il vous plaît … c’est comme ça quand on est une star :o)

l’été des robes à fleurs

avec beaucoup de soleil, les oies cherchaient l’ombre,

et la visite d’autres oies dans le champs du voisin, des sauvages celles là, arrivant en fanfare en fin de journée et repartant le matin …

Un soir, j’ai tenté de m’en approcher

SG1L5899

En route, j’ai fait des rencontres

SG1L5901

SG1L5908SG1L5910SG1L5912

et les voilà enfin

SG1L5905

SG1L5916

SG1L5924

SG1L5932

impossible d’approcher plus, je leur ai tourné autour puisqu’elles se déplaçaient au fur et à mesure de mon avancée, puis je les ai laissées tranquilles …

Aller, je m’esquive. Bientôt des nouvelles du jardin.

Bisettes.

Se faire du bien …

… au jardin. Cette année, je teste la méthode Bernard Bertrand, c’est à dire utiliser la végétation du lieu pour nourrir mes plantations en hachant et enfouissant directement sur place avec la houe. Mon outil est un peu lourd, et il faut faire quelques rectifications de l’angle d’attaque. D’ici juin, j’aurai des biceps d’enfer !

SG1L5491

Voilà, tout est bien haché et les petits pois plantés … maintenant, il va falloir surveiller les limaces :o)

SG1L5514

Les premières asperges. Je les aime vertes. Coupées en morceaux cuits à la vapeur, pour garder tout l’arôme, puis passées à la poêle et servies en omelette … Pour moi, depuis l’enfance, c’est un des parfums du printemps … une de mes nombreuses madeleines de prout.

SG1L5528

Je voulais vous dire un petit mot sur les aillets aussi. C’est l’ail quand il est encore vert, très parfumé au goût différent de la gousse … un délice.

SG1L5515

Les bettes ont bien tenu le coup cet hiver, elles sont encore là.

SG1L5578

Là haut, il se passe des choses dans le prunier … des fleurs vont éclore.

SG1L5579

Le muguet se dépêche, depuis peu, il pousse à fond les manettes.

SG1L5516

Je  me lasse pas d’admirer les belles chicorées rouges.

SG1L5568

SG1L5551

Un petit tour au raz du sol … j’aime bien la jungle du jardin.

SG1L5556

SG1L5557

SG1L5563

SG1L5566

SG1L5570

SG1L5571

Entre les insectes, papillons et oiseaux qui volent de tous les côtés, pas facile de se concentrer sur la toilette.

SG1L5574

SG1L5577

Un petit tour côté bois.

SG1L5519

SG1L5525

SG1L5526

SG1L5520

SG1L5521

SG1L5523

jusqu’à la mare où je trouve Caroline en train de bronzer sur son tronc d’arbre … mais mais mais, Caroline s’est détriplée !

SG1L5538

SG1L5541

SG1L5544

SG1L5548

Pour une fois, elles n’ont pas sauté à l’eau … c’est que la cistude a l’oreille fine et ce n’est pas facile de la photographier.

Bisettes

Tous les matins …

 …enfin presque, parce que s’il fait bien froid, je ne marche pas, je reste au chaud.
C’est un petit parcours, à faire 4 fois aller-retour pour faire les 5 km quotidiens.
Je ne vais pas bien loin, il y a toujours des chasseurs qui rodent, j’ai pas envie de prendre une cartouche perdue.
 Portail original me direz vous … c’est un crâne de chevreuil trouvé sur le terrain.
Hi, certains ont « bien » pensé que le coin était forcément habité par des sorciers.
Aller

tunnel de palombière

Début novembre, je suis tombée nez à nez avec une fouine (je suppose) à cet endroit. Surprise, elle a grimpé tout en haut de l’arbre, et voyant que je ne m’en allais pas, elle essayait de m’effrayer en faisant des bruits qui ressemblent au feulement du chat … 

une plantation de pins … qui font des pignes minus
et retour

un héron change d’étang
des palombes trouvent que, finalement, il ne fait pas si froid que ça
Et j’ai toujours du mal à passer près d’une flaque sans mettre les pieds dedans … j’aime beaucoup les bottes en caoutchouc.
Bisous.

Embouteillages

 …. sans voitures …. 
loin des encombrements et accumoncellements estivaux … ici, à la cambrouse …
tranquille
une expo que l’on regarde en entendant les cris des martinets 
avec un vernissage à 11h du matin … ça j’adore, c’est vraiment un goût de vacances
l’artiste, Quitterie, peut être fière de ses oeuvres … avec une en gestation …

pour la première fois une expo en solo

fils de fer et polipropylène

voilà une fenêtre qui a débordé … à force de vouloir ressembler à un vitrail …

souvent des cocons … il y en eut en paille …

  
  lecture poétique avec Yaya (poète et artiste textile)
 

 Bisettes

18 ans

Le weekend dernier, nous étions invités à fêter les 18 ans de Yoan, dont nous avions fêté les 15 ans ici.
Pendant que tout le monde était à l’apéro, je suis allée faire un tour du jardin avec mon apn.
J’abandonne Monette à la découpe de la pizza …
 La serre construite contre le mur sud pour préparer les plants de légumes … beaucoup à faire au printemps, ici, on fait du maréchage sans produits chimiques ni engrais chimiques ni pesticides …

 Les toilettes
… hi elles ne servent pas … les vraies sont à l’intérieur … mais ce sont quand même des toilettes sèches maison … ne croyez pas que vous y couperez aussi facilement …
La maison … aaaah, toute une histoire … le toit était tout bas en tole … Luc et Gwen ont beaucoup bossé pour tout nettoyer, retapper, faire une vraie toiture, rehaussée … et la petite boutique à l’entrée pour vendre les légumes … entre autres.
 Les Gnognos … non, ce ne sont pas des agneaux … ne me demandez pas pourquoi ils s’appellent comme ça … je n’ai pas demandé … enfin, voilà donc les stars de la ferme, les petits cochons …

 Pas de désherbant n’est ce pas …

 des haricots heureux
 oignons et tomates

 le nouveau hangar tout neuf avec une charpente récupérée

 le stock de foin
 les oies curieuses viennent voir de quoi il s’agit
 alors là, je ne me rapelle plus s’il s’agit de melons ou de courgettes
 par contre, de ce côté-ci, ya pas de doute
courgettes et laitues

 concombres, laitues et maïs
 le sillon de pommes de terre de 50 m de long accompagné de maïs
 des tomates bleues … dehors mais pas dedans :o)
 amarante et concombres
 oignons, laitues et tomates
 aller, on va vers le fond, on passe devant le champ de facélie 
et de trèfle incarnat
et on va voir …
 les cochons adultes ceux là … il suffit de les appeler et on entend grogner dans les herbes hautes …
 quelques gratouillis pour se dire bonjour 
et on repart

 un coup de chioulet
et tout le monde rentre de la prairie

 la truie ne veut même pas tourner la tête … elle rouchigne dans sa souille … 
 et le feu est quasi prêt pour cuire les cotelettes d’agneau et les côtes de porc, le tout du jardin … comme vous avez pu le voir, et encore, je ne vous ai pas montré les poules ni les lapins …
un coin où l’on n’est pas près de mourir de faim.