Petit air d’automne

L’automne se décide à venir, sur la pointe des pieds, pas trop froid, pas trop humide, seules les feuilles qui jaunissent et tombent et les oiseaux de passage nous font penser à lui.

C’est une période que j’aime particulièrement, plus de chaleur étouffante … normalement …. des récoltes de tous les côtés, au jardin et surtout dans les bois avec les noisettes sauvages, les châtaignes, les champignons (qui me rendent dingue), les couleurs qui changent presque tous les jours, les nombreuses espèces d’oiseaux qui passent dans le ciel et se posent parfois pour reprendre des forces. C’est aussi le moment où l’on a plus de chance de croiser un chevreuil ou un sanglier … bref, pour moi c’est une énorme madeleine de Proust qui m’émeut beaucoup chaque année.
Je suis alors très anthousiaste, prête à courir après tous les lièvres à la fois, et il me faut faire preuve de grande maîtrise de moi pour ne pas être toute la journée dans les bois, ou en train d’essayer mille choses sans rien finir.
Il est temps de terminer cette couverture commencée en juin, qu’elle soit prête pour la première gelée qui n’a pas encore eu lieu … heureusement :o)
Il me reste à rentrer les fils d’un côté et je pourrai vous la montrer toute entière.
Bien sûr, retour aux crayons avec des commandes en plus de mon sujet de travail du moment … qui a reçu la visite inattendue d’un fin rayon de soleil qui passait par là :o)
Publicités

5 réflexions sur “Petit air d’automne

  1. Quelle différence entre la ville et la campagne ! On voit bien chez toi les couleurs, les feuilles craquantes, pour un peu, on sentirait les champignons (surtout moi, tiens … lol!)
    Je suis toujours admirative de tes dessins … il faut te raisonner pour t'enfermer à honorer tes commandes …
    Bises

    J'aime

  2. Ici, c'est beau, les couleurs redonnent du relief au paysage, de la profondeur avec des premiers plans d'or pur, des arrières de bronze, de cuivre et les flammes vives des térébinthes, des fustets, de certaines vignes.
    Vas-y, cours les bois !
    des sangliers… il y en a tant ici ! mais l'autre jour nous avons surpris un petit chevreuil qui semblait hésiter et qui a fui presque trop tard… si nous avions été chasseurs, pauvre de lui.
    Je suis toujours aussi peu douée pour les champignons, il faut dire qu'ici, ce n'est pas aussi riche qu'à peine plus haut, vers Lioure, par exemple.
    Aurais-tu des conseils à me donner pour semer de la mâche ? est-ce trop tard ? j'ai bien refait mon carré (pas encore le mille-feuilles mais…)
    Tes femmes sont songeuses, le réel semble abstrait totalement…
    Pas de farine de riz, gros déluge, je ne ferai donc pas l'alcazar mais un gâteau bien fondant à la châtaigne et j'y ajouterai les poires que j'ai cueillies il y a déjà un moment sur les pentes d'un lieu dont j'ai oublié le nom, en montant vers Laragne.

    J'aime

  3. hello Sylvie .. que de belles photos chez toi . l'automne, avec ses feuilles mortes, ce soleil qui passe en travers des arbres..tu as raison.. c'est sublime..
    Des champignons, nous avons eu l'occasion d'en cueillir fin aout .. depuis plus rien .. ou très peu..il y a eu trop de pluie, ils pourrissent au sol..
    Tes dessins sont magnifiques .. légers, fins,
    je suis contente que tu reçoives des commandes.
    je t'embrasse bien fort a bientot

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s