Soldes suite

Hi, j’avais oublié deux autres cartons … pfff, neurones engourdis par l’hiver !

SG1L6313

Bon, voilà que la photo ne rend pas bien le rouge qui est bien moins pétard. En tout cas, il s’agit du coton Plein Air en pelotes de 100g pour aiguilles ou crochet n°4, puis 5 pelotes du très beau coton égyptien de Plassard en noir pour aig n°3,5 et une pelote orange de Phil Coton.

SG1L6314

Ici aussi, un bel orange … normalement, coton n°8 pour aiguilles 7/8, comme pour les bleues.

SG1L6315

Du Phil Lin (45% viscose, 40% coton, 15% lin) pour aiguilles 3/3,5 et le Senso de DMC aiguille n°3.

Bisettes

Publicités

Soldes

Très occupée par beaucoup de choses, je viens pour vous dire que je me débarrasse de mes cotons à crocheter et à tricoter que je n’utiliserai jamais, il faut le reconnaître :o)

SG1L6305

Donc, du Phil Crochet en rose, orange et mauve, du Phil Coton 3 violet et du mauve très pâle et du Fanion vert anis chiné.

SG1L6306

Du Perlé n°5 blanc, du rose saumon pâle, et du DMC  Cébélia blanc.

SG1L6308

Du Katia Mako 5 blanc (9 pelotes), du Miss Helen jaune, du Coton Fifty (BdF) noir, crème et violet, et du CB crème (3 pelotes).

SG1L6309

Déco 8  rouge, orange, blanc, rose, en pelotes de 100g.

Voilà ! Tout est à 1 euro les 50g. Et pour le port, c’est au tarif de la poste, suivant le poids.

Bisettes et à bientôt.

Truffes au chocolat

Une gourmandise toute simple et délicieuse … certes qui n’a rien d’extraordinaire en cette saison, mais c’est si bon :o)

SG1L6178

Et puis tellement facile à faire.

Prévoyez tout de même de préparer le mélange la veille du façonnage.

Pour 200g de chocolat pâtissier, 70g de beurre et crème fraîche (ou que du beurre ou que de la crème fraîche), pas de sucre, je trouve que le chocolat est bien assez sucré comme ça. Et du chocolat non sucré en poudre.

Donc, la veille, faites fondre le chocolat coupé en morceaux dans une casserole à feu très doux ou au bain marie, il ne faut pas qu’il cuise. Ajouter le beurre et/ou la crème fraîche. Bien mélanger. Verser dans un récipient. Laisser refroidir et mettre au frigo jusqu’au lendemain.

Le lendemain, découpez l’appareil à truffes en morceaux de la grosseur de votre choix, et roulez les dans la poudre de chocolat. Vous pourrez les conserver quelques jours au frigo de préférence dans un récipient fermé pour ne pas tout parfumer au chocolat et vice versa.

Je n’ai pas « pétri » mes truffes pour qu’elles soient bien rondes, le chocolat fond dans les mains et je trouve que c’est gaspiller … et ça ne change rien au goût.

Bon appétit !

Plus d’un mois

sans passer par ici … alors voici quelques nouvelles.

Côté champignons, il y en a eu beaucoup beaucoup beaucoup. J’allais les voir de temps en temps, et pour la première fois de ma vie, je suis allée aux cèpes sans en ramasser un seul.

Il y a aussi eu des aventures de pneu crevé, de bois à ramasser et mettre à l’abri, d’opéré à réconforter.

J’ai quand même réussi à terminer ma couverture en ondes au crochet. Aussitôt finie aussitôt sur le lit, mais je ne peux pas encore vous la montrer … je n’ai pas rentré les fils :o)

Deux nouveaux dessins

La construction d’un nouveau blog de dessin puisque WordPress va augmenter les prix des noms de domaine … j’abandonne, de toute façon, mon nouveau site gratuit me convient très bien .

Un petit marché de Noël de « campagne » où nous avons vu peu de monde et d’où j’ai ramené tout mon stock :o)

SG1L6151

Arrivée à la maison d’un petit bonhomme de neige tout poilu

SG1L6167

Et de la grisitude humide, comme chez vous je suppose

SG1L6157

Aller, je profite des éclaircies d’aujourd’hui pour couper du bois … hi oui, il y a des arbres tombés depuis longtemps qu’il faut se dépêcher de débiter et mettre à sécher, avant que tout soit complètement pourri, ce serait dommage …

Bisettes et à bientôt.

Aux champis

Vendredi, 8kg sous un même arbre … samedi, j’emporte mon apn, et ça commence bien.

SG1L6045

SG1L6046SG1L6047SG1L6048

L’intérêt du cèpe de Bordeaux c’est son côté iceberg, avec le pied toujours plus gros que le chapeau.

Et celui là … vous le voyez ? … pfff, à chaque fois je m’émerveille … vous m’entendriez parler toute seule à un public invisible, à remercier je ne sais quelle improbable divinité de la nature qui aurait gentiment semé toutes ces beautés sur mon passage … rien que pour moi … :o)

SG1L6049SG1L6050SG1L6051SG1L6052

Il y aurait presque une histoire à raconter pour chacun d’eux … celui là encore, je suis passée devant à l’aller sans le voir …

SG1L6053SG1L6054SG1L6055

Et là je me dis : « comment j’ai fait pour le voir ? »

SG1L6056SG1L6057SG1L6058SG1L6059

hi, et ceux qui étaient à côté de lui, sous les herbes, invisibles … le nombre de fois où mon pied a buté dans un champi … où mon genou s’est posé sur un autre en faisant la photo …

SG1L6060

C’est pas du chiqué … tiens, vous voyez bien qu’on ne voit rien, et pourtant, il y en a un gros là dessous …

SG1L6061SG1L6062SG1L6063

Pas de bâton pour aller aux champignons, juste en tête les mots de ma grand mère Yvonne : « pour trouver des champignons, il faut regarder où on met les pieds » … et surtout, prendre tout son temps (en pensant aux limaces hi) parce qu’ils sont bien cachés.

SG1L6064SG1L6065SG1L6066

Ce matin ça caille bien, et je ne voulais pas y retourner, mais je crois bien que je ne pourrai pas m’en empêcher, c’est un tel bonheur de les trouver.

Bisettes à toutes et belle journée … près de la cheminée.