Hi, encore des chaussettes !

J’avais oublié de photographier les chaussettes pour Avoinette, je ne pouvais pas vous les montrer. Avoinette l’a fait, alors les voici :

119056904119056896

La perspective ne permet pas de le voir, ce sont des chaussettes hautes.

Je vous avais montré la belle laine rouge, si naturelle qu’elle est pleine de débris végétaux et un peu rêche, teinte à la main. Elle vient de chez Sylvie qui voulait des chaussettes. Il s’agissait d’un écheveau de 200g, mais j’ai dû trouver par moi même avec quoi la tricoter.

Manifestement, c’est avec du 4 que le résultat est le plus joli. Ce qui nous donne de bonnes grosses chaussettes à mettre dans des bottes de 7 lieues.

SG1L5371SG1L5372SG1L5374

Pardon pour les photos un peu floues. Enfin voilà, il me reste largement de quoi faire une autre paire … alors c’est parti, ça chauffe !

Bises à toutes.

Publicités

Le soleil à ses pieds

Une nouvelle paire de chaussettes, jaune soleil, après tout ce gris, c’est salutaire.

SG1L5363SG1L5367SG1L5368SG1L5369SG1L5370

J’ai découvert que l’on pouvait faire des petits dessins sympas en jouant avec les mailles envers/endroit, alors j’en mets partout :o)

Bisettes et à bientôt.

 

Tricot tricot par ci …

Alors nous voici avec un nouveau pull homme, en kadisha de Phildar, aiguilles 6.

SG1L5353

Une paire de chaussettes pour une Sylvie qui ne sait pas tricoter.

SG1L5316

SG1L5305

Et non, ce ne sont pas les chaussettes de Guy L’Eclair … en tout cas un motif sympa à tricoter, juste une maille à faire glisser au fur et à mesure des rangs … si certaines sont intéressées, qu’elles me demandent, je leur dirai comment faire … pour l’instant, je n’ai pas trouvé le temps de faire une petite expli.

SG1L5355

Et pour finir, j’ai reçu un écheveau de laine naturelle que j’ai mis en pelotes et qui est d’ores et déjà sur les aiguilles … une nouvelle paire de chaussettes version grand froid.

Pour l’instant, pas de flocon par ici et c’est tant mieux … beuark, je préfère la neige sur les belles photos de ma Miss M. ma souris/marmotte préférée.

La bise à toutes.

Petite récolte d’hiver

Pour la première fois j’ai planté et semé des légumes dans mon jardin pour l’hiver …

Evidemment, nous avons eu un automne bien froid, au contraire des années précédentes qui nous laissaient augurer de la disparition de l’hiver.

Et en un sens … tant mieux, ça me permet de voir comment mes légumes réagissent.

petiterécolte2

Donc, un peu de mache, on a l’habitude, elle se re-sème toute seule tous les ans.

Du radis noir, que j’apprécie tout particulièrement, et qui tient très bien en terre, personne ne vient le goûter et le froid ne les a pas abîmés. Un petit cèlerie rave, planté en retard, il n’a pas eu beaucoup de temps pour pousser, il reste petit, mais quel parfum !

Un chou chinois Pe Tsaï semé en retard aussi, mais très bon quand même. Un petit poireau, juste à ma taille pour une petite soupelette et quelques feuilles toutes découpées de moutarde asiatique. Alors là, c’est une découverte ! Luc m’en a donné quelques plants à l’automne et j’en aurai toujours dans mon jardin, c’est un régal, un peu dans la salade ou dans les préparations de légumes, un petit goût piquant mais pas brûlant, au parfum de moutarde (!), c’est délicieux ! Et ça pousse tout seul.

petiterécolte.jpg

petiterécolte3

On prend presque les mêmes, on retrouve la mache et la moutarde asiatique, avec au premier plan la chicorée rouge de vérone cachant les feuilles de laitues d’hiver encore minus. Au fond, toute claire, de la chicorée scarole blanchie sous un pot, toute croquante, et enfin, la roquette.

petiterécolte4

Donc l’hiver, dans son jardin, on a surtout des légumes feuilles et des légumes racines.

Tout cela donne des ensembles très gouteux et parfumés, des verdures croquantes et toutes fraiches, un régal qui permet d’attendre le retour du printemps en toute tranquillité.

Bisettes !

Une couverture en chevrons

Le mois dernier, Gwen m’a donné quelques pelotes colorées … l’occasion de démarrer une quatrième couverture au crochet.

J’avais envie de faire autre chose que des carrés ou même d’autres formes géométriques à assembler. J’aime beaucoup la ripple blanket d’Attic24, avec ses ondes qui ne reviennent pas à intervales réguliers.

Je suis donc allée chercher dans mes cartons et j’ai fini par trouver suffisamment de laine.

J’ai bien tenté de voir ce que cela pouvait donner en me servant du stripe generator (générateur de rayures) bien pratique, mais ça ne fonctionne pas si vous n’avez pas la même quantité de laine dans chaque couleur, alors j’ai pris mes crayons de couleur et j’ai fait le stripe generator moi même.

plaid.jpg

J’ai commencé par peser mes laines pour savoir de combien je disposais dans chaque couleur.

Puis j’ai fait un échantillon pour voir combien il fallait que je monte de mailles pour 140 cm de large, et j’ai commencé les 3 premiers rangs.

Là, j’ai pesé l’ouvrage commencé pour savoir combien il me fallait de laine pour faire une onde (de 140cm de long) formée de 2 rgs … vous voyez, c’est noté sur mon papier jaune.

plaid2.jpg

J’ai pris mon grand cahier à petits carreaux et j’ai compté un carreau en hauteur pour une onde (2rgs), j’ai pris mes crayons et j’ai colorié au pif, 6 carreaux pour le brun, 8 pour le turquoise etc.

plaid3.jpg

Et c’est parti ! Remarquez le premier rang en bas qui rebique … la chaine de montage est un peu trop serrée … la prochaine fois, je prendrai un crochet d’une demie taille au dessus juste pour faire le rang de montage.

Et pour la curiosité, voici ce que j’ai trouvé dans la boîte de laines vertes :

plaid4.jpg

Des guêpes potières avaient fait leurs nids … heureusement, il n’y avait plus personne.

C’est la première fois que je vois des constructions aussi balaises.

Aller, je retourne à ma blanket … bisettes et

Bonne année !!!

La fin d’un grand travaux

Grace au mauvais temps, j’ai pu terminer cette première couverture commencée en 2012 sous l’impulsion de Chantal.

Uniquement en fils de récup, elle m’a permis de liquider de nombreux pelotons de laines de toutes les grosseurs … mais il en reste encore … ainsi que des carrés qui n’ont pu trouver leur place dans ce mélange hétéroclite … mais ça, c’est une autre histoire.

plaidplaid2plaid3

Je pensais que la réalisation d’une couverture au crochet serait un travail au long cours bien trop long, que je n’irai pas jusqu’au bout … et finalement, après celle-ci (qui n’était pas totalement finie je l’avoue), j’en ai fait deux autres et une troisième est en route.

Comme quoi … Yes we can !